Product Lead for Education

Des professeurs de lycée partagent cinq bonnes pratiques pour un apprentissage hybride efficace

Des professeurs de lycée partagent cinq bonnes pratiques pour un apprentissage hybride efficace

Enseigner dans une salle de classe hybride présente des défis et des opportunités spécifiques. Veiller à ce que chaque élève ait accès au même matériel et se sente intégré dans la classe peut s'avérer complexe sur le plan logistique, en particulier lorsque des sujets concrets sont abordés, comme les maths ou les sciences.

La North Carolina School of Science and Mathematics (NCSSM) située à Durham, Caroline du Nord, est un lycée qui offre un programme d'apprentissage virtuel depuis plusieurs années. Cette année, les élèves sont retournés à l'école dans un environnement hybride, la moitié des effectifs ayant fait sa rentrée sur le campus avant de basculer sur un apprentissage virtuel au milieu du semestre, tandis qu'une poignée d'élèves a décidé de rester en mode virtuel toute l'année.

Nous avons discuté avec plusieurs professeurs de mathématiques et de sciences de la NCSSM afin d'en savoir plus sur la manière dont ils optimisent les expériences, pour les élèves en classe et pour ceux à distance. Voici leurs meilleures astuces pour offrir une expérience d'apprentissage efficace dans une salle de classe hybride :

1. Faire en sorte que tout le monde soit connecté à Zoom

Oui, tout à fait – même vos élèves présents dans la salle doivent participer à la réunion Zoom à partir de leurs appareils personnels lorsque des discussions ont lieu. Les élèves présents en classe peuvent utiliser leurs écouteurs et interagir directement avec un ou deux étudiants virtuels au cours des discussions à l'aide des salles de répartition. Dans la majorité des cours, une webcam placée à l'avant de la classe peut permettre aux étudiants à distance de voir leurs camarades. Un projecteur ou un grand écran peut aussi être utilisé pour afficher une vue Galerie de vos élèves virtuels en classe.

Nick Koberstein, professeur de mathématiques en première et terminale, aime épingler sa webcam en haut de son écran. « Cela m'aide à me rappeler d'enseigner pour les étudiants à distance », explique-t-il, « et à garder la classe visible. »

2. Rassembler les étudiants à distance et en présentiel

Lorsque vous divisez les élèves en petits groupes de discussion, pensez à mélanger les élèves présents virtuellement et en classe. « Le plus important, c'est de faire attention à ce que tout le monde ait l'impression d'être dans la même salle », affirme Letitia Hubbard, qui enseigne l'ingénierie et l'informatique.

Pour les élèves les plus âgés, la professeure de mathématiques Cheryl Gann recommande de les laisser utiliser la fonction de chat pour communiquer (qu'ils soient présents ou à distance) et de désigner un superviseur du chat pour suivre la conversation.

« Les élèves sont habitués à communiquer sur ce support », explique Cheryl Gann. « J'aime désigner un élève de la classe qui est chargé de soulever les questions posées dans le chat au cours de nos discussions. Parfois les élèves sont plus à l'aise s'ils peuvent écrire leurs questions. »


Astuce pro : concevoir des labos interactifs

Faites particulièrement attention à penser vos labos de manière à pouvoir inclure les étudiants présents virtuellement. Si possible, utilisez du matériel domestique courant dans vos expériences ou envoyez des kits de laboratoire au domicile des élèves. Letitia Hubbard a fait en sorte que ses élèves participent à un séance de travaux pratiques pendant laquelle ils ont mesuré leur démarche en marchant sur une plaque d'application de la force, puis ont utilisé les mesures pour concevoir des semelles. Elle s'est assurée que tout le monde se sente inclus en demandant aux élèves présents dans la salle de prendre les mesures à l'aide de la plaque d'application de la forme, et aux élèves à distance d'effectuer les analyses et les travaux de conception assistée par ordinateur (CAO) pour les chaussures. Lorsque les deux groupes ont changé au milieu du semestre, les nouveaux élèves présents dans la salle ont répété les tests de laboratoire avec leurs semelles de chaussures imprimées en 3D afin que tous les étudiants puissent profiter pleinement de l'expérience.


3. Penser au-delà du cours

Les longs discours en ligne peuvent être fatigants pour les élèves et les enseignants, mais Christine Belledin, qui donne des cours de maths, choisit de s'appuyer sur des activités pour éviter la fatigue. « Je ne pense pas que les cours ait jamais eu le bon format, même en présentiel », explique Christine Belledin. Elle conseille de modifier la forme du cours pour que les élèves ne fassent jamais la même chose pendant longtemps en mélangeant les discussions en petits groupes, les sondages, les activités et les vidéos. Elle demande également aux élèves d'apporter leur boisson ou goûter préféré pour faire des pauses actives pendant les cours plus longs.

4. Trouver des méthodes pour que vos élèves partagent leur travail

Annoter un écran tactile avec un stylet à l'aide de la fonction de tableau blanc de Zoom est une bonne option pour les classes qui ont accès à cette technologie.

« En réalité, je préfère l'outil d'annotation de Zoom à un tableau physique, car les élèves peuvent aussi ajouter des annotations », précise Christine Belledin. « Les élèves à distance peuvent participer et les élèves en classe peuvent montrer leur travail, sans avoir à venir au tableau. »

Elle demande également aux élèves de photographier leur travail et de télécharger les images sur un fichier Google Doc partagé. « Nous avons remarqué que même tenir un document devant la webcam fonctionne particulièrement bien », ajoute Nick Koberstein. « Demandez peut-être à vos étudiants d'écrire au stylo pour que ce soit plus facile à lire. »

5. Concevoir et équiper la salle de classe afin que tout le monde puisse voir et entendre

Au sein de la NCSSM, chaque salle de classe hybride est équipée d'un tableau ClearTouch, un grand écran connecté à la salle de classe Zoom. L'écran fonctionne comme tableau blanc, mais tout ce qui est écrit dessus apparaît comme annotation Zoom, ce qui permet aux élèves dans la salle et à distance qui participent à la réunion Zoom de voir la même chose. Vous pouvez aussi simplement connecter un téléphone comme caméra ou utiliser l'outil d'annotation de Zoom, et le projeter aux élèves présents dans la salle pour vous assurer que tous les étudiants voient le même contenu.

Les élèves virtuels peuvent avoir du mal à entendre tout ce qui se dit en classe du fait des masques et de la distanciation physique. Nick Koberstein conseille de répéter les questions des élèves avant d'y répondre et de résumer régulièrement les grands points de la discussion pour avoir la certitude que les élèves à distance suivent la conversation.

En savoir plus

Comme toujours, il est important de veiller à protéger vos salles de classe sur Zoom contre les interruptions et les invités indésirables. Consultez notre blog pour découvrir des bonnes pratiques pour sécuriser vos salles de classe virtuelles. Pour en savoir plus sur la conception d'environnements d'apprentissage hybrides performants, consultez notre site Internet Zoom pour l'Éducation.

N’oubliez pas de partager cet article