Marketing Content Manager

À l’intérieur de la bulle NBA et de la « bulle mondiale » WNBA : comment Zoom s’intègre à une « usine de fabrication de contenus virtuels » et soutient la distribution de médias

À l’intérieur de la bulle NBA et de la « bulle mondiale » WNBA : comment Zoom s’intègre à une « usine de fabrication de contenus virtuels » et soutient la distribution de médias

Des millions de choses se sont produites avant que les saisons de la NBA 2019-20 et de la WNBA 2020 puissent redémarrer en toute sécurité en juillet. La décision de la ligue de transférer 22 équipes (joueurs, entraîneurs et autres personnels clés) sur le campus de la NBA à Orlando, et d’organiser plus de 200 matchs d’entraînement, matchs de saison régulière et éliminatoires, a été un exercice sans précédent tant sur le plan logistique que sur celui de la sécurité. La même chose est vraie en ce qui concerne la WNBA, qui a joué un calendrier complet de matchs éliminatoires et de saison régulière sur son site de Bradenton en Floride, sa « bulle mondiale ».

L’équipe des relations avec les médias de la NBA et de la WNBA a également dû faire en sorte qu’une autre partie essentielle de l’expérience soit bien assurée : la disponibilité aux médias des entraîneurs et des joueurs avant et après les entraînements et les matchs, et pour les conférences de presse de remise des prix.

L’équipe de relations avec les médias a commencé à travailler en avril pour déterminer le meilleur moyen d’enregistrer et de diffuser les conférences de presse et autres contenus médiatiques aux partenaires de distribution mondiaux de la NBA. La NBA a collaboré avec l’équipe Évènements Pro de Zoom pour s’appuyer sur Zoom afin de créer la première plateforme de production de diffusion cloud de ce type.

Le défi des médias

Comme un nombre limité de membres des médias allait être autorisé à l’intérieur du campus de la NBA, celle-ci devait s’assurer que l’expérience des médias soit aussi simple et autosuffisante que possible pour les médias du monde entier, y compris les titulaires de licence et les distributeurs.

L’équipe des relations publiques de la NBA avait utilisé Zoom par le passé et avait trouvé que c’était une plateforme simple à utiliser, mais Chris Halton, le vice-président sénior de la NBA, technologie médias et opérations, a expliqué qu’ils ont choisi Zoom pour plusieurs autres raisons.

« Tout d’abord, la NBA devait pouvoir contrôler l’animation de ces conférences de presse et interviews virtuelles, et Zoom Video Webinars étaient parfaits pour cela », a déclaré Halton. « Cependant, nous avions aussi besoin de transmettre automatiquement des actifs vidéo à la demande sur notre plateforme de diffusion en cloud, le Réseau de contenus de la NBA, en plus des archives officielles de la NBA. La NBA désigne son écosystème de contenus par le terme d’usine de fabrication de contenus virtuels, qui consiste en plusieurs plateformes intégrées permettant l’enregistrement et la diffusion de contenus mondialement.L’automatisation de la disponibilité médiatique Zoom de la NBA dans cette plateforme a été primordiale pour transmettre les contenus à nos titulaires de licence, la presse et les réseaux sportifs régionaux rapidement. »

Pour exécuter cette vision d’une transmission en direct des actifs médiatiques enregistrés, la NBA devait s’adapter.

Comment ils l’ont fait

La NBA a rassemblé 28 chariots Zoom dans plusieurs endroits sur les campus d’Orlando et de Bradenton, et chaque Chariot d’affichage AV Heckler a été équipé d’un écran tactile de 55 pouces DTEN D7 avec micro et enceinte intégrés et d’une caméra BirdDog Eyes P100 1080p PTZ adaptée.

Pendant 13 semaines consistant en une saison régulière abrégée et des éliminatoires ultra-compétitifs, la NBA a utilisé ces chariots personnalisés pour organiser plus de 3 700 réunions et webinaires Zoom, diffuser plus de 3 millions de minutes presse et collecter plus de 2 100 heures d’enregistrements, faisant de cette saison de la NBA à l’ère de la pandémie l’un des évènements Zoom continus les plus importants historiquement.

« La livraison cloud à cloud des contenus enregistrés par Zoom, la diffusion en direct à Akamai pour les réseaux sportifs régionaux et autres partenaires pour consommer les conférences de presse en direct d’Orlando – tout cela était sans précédent », a commenté Halton. « Nous n’avons jamais rien fait à une telle échelle auparavant, et cela n’a été possible que par l’écoute, l’adaptation et un travail acharné pour y arriver. »

Halton a énuméré quelques aspects spécifiques de Zoom qui ont contribué au succès de cette opération pour la NBA :

  • Le caractère de libre-service de la plateforme Zoom a permis à quiconque de programmer, démarrer et enregistrer des évènements médiatiques facilement.
  • La possibilité de diffuser en direct et de manière personnalisée chaque interview.
  • Les équipes de services professionnels de Zoom qui ont aidé à gérer l’ensemble de l’opération et à résoudre les problèmes.

La flexibilité et la facilité d’utilisation de la plateforme Cloud Zoom a contribué au succès de ces 13 semaines pour la NBA. Zoom a été intégré directement au réseau de contenus virtuels de la NBA pour enregistrer et distribuer facilement des contenus dans un environnement fermé et sécurisé.

Alors que la NBA regarde vers l’avenir et continue d’accroître son utilisation pour l’enregistrement et la distribution de contenus, ce type d’opération, hautement technique et à très grande échelle – associée à la puissance d’AT&T, le réseau sans fil 5G officiel de la NBA – pourrait bien changer la façon dont les diffuseurs d’actualités, les médias et d’autres ligues sportives transmettent leurs contenus à l’avenir.

________________________________________________________________________

Les chiffres

22 équipes de la NBA
12 équipes de la WNBA
+ de 200 matchs d’entraînement et réguliers
28 chariots Zoom 
+ de 3 700 réunions et webinaires Zoom
+ de 2 100 heures d’enregistrement
+ de 3 millions de minutes presse diffusées

N’oubliez pas de partager cet article